<<< Parisgraphie, le labo photo spécialisé dans le tirage d'art et le tirage photo de haute qualité >>> <<< vos images méritent la qualité galerie >>>

Coup de cœur - 2020

Mars
Septembre
Octobre
Décembre



La photo du mois de mars


vincent robert "Les Raffinés"
© Vincent Robert

vincent robert "Les Raffinés"

Vincent Robert cherche à exprimer la coexistence dans un ensemble, de problématiques bien trop souvent séparées : la relation de l’humain avec la nature, les équilibres du vivant, les civilisations, les diverses formes de spiritualités, la violence innée de l’humain, notre besoin de créer, les enfants, notre façon de regarder le monde, de voyager, etc.

La multiplicité des photographies donne plus de liberté à l’œil du spectateur, offre au regard un pouvoir d’interprétation plus grand. Ne pas se concentrer sur une seule thématique, un seul sujet. Être attentif à la vie. Essayer de comprendre plutôt que de juger.

À partir d’une matière photographique, Vincent Robert réalise un travail de composition qui rassemble une multitude de photographies et devient ainsi une nouvelle réalité. Cela permet de gagner en liberté pour créer une scénographie plus originale.

EN SAVOIR PLUS






La photo du mois de Septembre


Natalya Saprunova, "Djoran, 20 ans"
© Natalya Saprunova

Natalya Saprunova, "Djoran, 20 ans"

Originaire de la Russie Arctique, Natalya Saprunova est une photographe indépendante basée à Paris. 

Instagram : natalya.saprunova

La région des Hauts-de-France, touchée par un taux de chômage élevé et une grande pauvreté, n’est pas toujours propice à la réussite des jeunes dans leurs parcours professionnels. Gran- dis dans les quartiers populaires à Calais, certains décrochent à l’école pour des raisons vaiées : démotivation, harcèlement, homophobie, problèmes familiaux ou de logement, manque d’autonomie ou encore délinquance. Se trouvant seuls face à leurs problèmes, ces jeunes cherchent de l’aide. Ils rêvent de réparer leur passé, d’oublier leurs blessures, de retrouver l’amour et le bonheur. Ils aspirent à une vie nouvelle avec une activité professionnelle. Ils veulent s’en sortir malgré tout.

La photo du mois d'Octobre


JEAN-MARIE VIRAT, "FEMME EN BLEU, KUALA-LUMPUR", SÉRIE BLUES"
© Jean-Marie Virat

JEAN-MARIE VIRAT, "FEMME EN BLEU, KUALA-LUMPUR", SÉRIE BLUES"

Blues ? Des bleus ? Pourquoi ? Je ne suis moi-même pas sûr de savoir y répondre. Les bleus m'émeuvent. Est-ce comme le bleu de Miro, ce bleu qu'il a travaillé jusqu'à nous offrir sa série ? Mais aussi le bleu de l'introspection. Bleu de la mer et du ciel, bleu de l'infini, l'ouverture. Le bleu d'un ciel puissant, ensoleillé. Couleur chaleureuse bien que classée (conventionnellement) parmi les froides. Bleu profond. Sur cette série, cette variation, un, des bleus jouent un rôle essentiel dans l'histoire que chaque photo essaie de nous raconter. Ils peuvent se faire discrets ou occuper tout l'espace. Il peuvent être unique couleur, ou jouer avec leurs complices que sont le rouge et le jaune.

EN SAVOIR PLUS


La photo du mois de Décembre


Christophe Rabinovici, Goéland, New York, 2018
© Christophe Rabinovici

Christophe Rabinovici, Goéland, New York, 2018

L'activité photographique de Christophe Rabinovici est dédiée au reportage et au portrait.
Son regard cherche à mettre en lumière les acteurs et les univers des sociétés ou des institutions.
Des tours de La Défense aux Forges de Trie-Château, en passant par les mouvements associatifs de la banlieue parisienne, il observe et traduit en images ce quotidien souvent secret qui nous entoure, ici ou beaucoup plus loin.
Oscillant entre 2 ou 3 focales, (20, 35 et 50mm) son travail personnel s’épanouit dans les ailleurs, pas toujours si lointains, se résumant parfois à de simples changements de perception de son quotidien.
Pour transmettre cette passion qui passe immanquablement par un apprentissage, Christophe Rabinovici est associé à la société Graine de photographe où il donne depuis presque 10 ans des cours sur les techniques de prises de vue et l’analyse de l’image.

EN SAVOIR PLUS