Welcome to the lab, ouvert du Lundi au Vendredi de 10h à 19h - Fermeture d'été du 3 au 24 Août

Technique _ L’impression jet d’encre pigmentaire: Un process rigoureux et exigeant (Partie 2)

Publié par le

Les réglages du pilote d’imprimante EPSON ne pose pas réellement de problème hormis lorsque l’on veut utiliser le mode Photo N&B avancé. Ce mode offre de nombreuses possibilités que nous avons toutes testées. Nous ne manquerons pas de vous communiquer les résultats lors d'un prochain article. 

Le choix du support dans le logiciel d'impression est primordial, il déterminera par exemple la quantité d'encre projetée sur la surface du papier ou encore la netteté en ajustant, la distance têtes d'impression /support.

Les automatismes étant désactivés nous laisserons Photoshop “gérer les couleurs”. Le paramétrage de Photoshop demande des ajustements plus pointus. Une erreur de profil  par exemple provoquerait sans aucun doute des déviations chromatiques importantes sur le tirage.

La plupart des grands fabricants proposent, via leur site internet, le téléchargement des profils ICC des papiers ainsi que le paramétrage du pilote d’impression en fonction de la marque de l’imprimante et du papier.

Ces profils ICC donnent en général d’assez bons résultats pour des images standards qui ne nécessitent pas une grande précision dans la reproduction des couleurs.

Le profil ICC ayant été correctement sélectionné dans la fenêtre “Profil de l’imprimante”  du module Gestion des couleurs de Photoshop il nous reste à déterminer le mode de rendu et cocher ou non l’option “Compensation de point noir” . Les choses commencent à se gâter…

Sans vouloir trop développer les mécanismes gérant la conversion d’un espace source vers un espace destination - en l'occurrence l'espace Adobe RGB vers l’espace représenté par le profil ICC du papier choisi - nous vous conseillons d’opter pour “Colorimétrie relative” et  Compenser le point noir. 

Ce choix, parmi d'autres, vous permettra un plus grand respect des couleurs d’origines et en particulier si vous possédez une imprimante de qualité.

Il existe un moyen de prévisualiser l'impression finale en fonction du profil ICC choisi, de l'intention de rendu (relatif /perceptif) et de la compensation du point noir (le point blanc étant automatiquement mis en correspondance dans les modes relatif et perceptif). Cette méthode appelée "soft proofing" bien que assez peu fiable, nous renseigne tout de même quelque peu sur l'apparence prévisionnelle du tirage. Il faut aller sur Affichage ⇒ Format d’épreuve ⇒ Personnalisé ⇒ Périphérique de simulation : Choisir le profil icc correspondant au papier choisi ⇒ Mode de rendu : Colorimétrie relative + compensation du point noir.

Dans mon prochain article, je vous livrerai la méthodologie précise afin que vous puissiez imprimer vous mêmes et ainsi garder le contrôle absolu de vos images.

← Article précédent Article suivant →